Anne Méaux jury du prix « Boldness in Business » du Financial Times

·

Depuis 2008, le prestigieux prix Boldness in Business du Financial Times récompense chaque année les entreprises et les hommes à la pointe de l’innovation dans de nombreux domaines et dans le monde entier.

Innovation technologique et entreprenariat : voici le palmarès prestigieux de cette 9ème édition, qui s’est tenue le 17 mars dernier à Londres :

  • Prix de la personnalité de l’année : Andy Jassy, Vice-président d’Amazon Web Services
  • Prix des Moteurs du changement : Fanuc, entreprise japonaise de robots industriels
  • Prix de la Responsabilité d’entreprise et de l’Environnement : Toyota, groupe japonais automobile
  • Prix de la Technologie : Tencent, portail chinois de services en ligne
  • Prix de l’Entrepreneuriat : WeWork, fournisseur américain de services de workshop
  • Prix de la plus petite entreprise : Farfetch, plateforme anglaise e-commerce de la mode
  • Prix du développement des marchés : M-Kopa, fournisseur d’énergie solaire au Kenya.

Andy Jassy, vice-président d’Amazon Web Services chez Amazon.com, a reçu le prix de la personnalité de l’année pour son implication dans le développement de la division Amazon Web Services.

L’entreprise japonaise de robots industriels Fanuc a reçu le prix Moteurs du changement, pour le développement de ses robots qui seront bientôt en mesure de se réparer et se nettoyer eux-mêmes.

Le prix de la Responsabilité d’entreprise et de l’Environnement a été décerné au groupe japonais automobile Toyota, pour le développement de véhicules à piles combustibles et pour sa volonté d’éliminer quasiment tous les moteurs à essence et diesel de sa flotte d’ici 2050.

Tencent, l’un des portails les plus utilisés de services Internet en Chine, a reçu le prix de la Technologie. Tencent offre une large gamme d’offres en ligne, et a notamment lancé Webank, première et seule banque en ligne chinoise.

Le prix d’Entrepreneuriat a été décerné à WeWork, fournisseur américain de services d’espace de travail et de bureau. L’entreprise, qui connaît une croissance fulgurante depuis sa création en 2008, a ouvert 78 emplacements dans 23 villes aux États-Unis, en Europe et en Israël. Londres devrait prochainement rivaliser avec New-York en tant que plaque tournante de WeWork, avec 14 bureaux prévus d’ici la fin de 2016.

La plateforme anglaise de e-commerce de la mode Farfetch a reçu le prix de la plus petite entreprise. En 2008, l’entrepreneur portugais José Neves a fondé l’entreprise à Londres afin de fournir une solution de développement aux boutiques de mode indépendantes. Farfetch expédie désormais des vêtements dans 190 pays à travers le monde.

Enfin, M-Kopa, fournisseur d’énergie solaire au Kenya, s’est vu décerner le prix du Développement des marchés. Créée en 2011, la société a aujourd’hui plus de 300 000 clients au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie.

Le jury était composé des membres suivants :

  • Lionel Barber, Rédacteur en chef du Financial Times
  • Lakshmi Mittal, Président d’ArcelorMittal
  • Anne Méaux, Fondatrice et Présidente de l’agence de communication Image 7
  • Robert Armstrong, Chef du service financier au Financial Times
  • Edward Bonham Carter, Vice-Président du Jupiter Fund Management
  • Leo Johnson, Associé chez PWC et co-présentateur sur la BBC
  • Luke Johnson, Président de Risk Capital Partners
  • Peter Tufano, Professeur de finance à la Saïd Business School et à l’Université d’Oxford

Lire la suite