Anne Méaux, de la politique au CAC 40, la fabrique de l’influence

· ,

« Je le trouve très bon ! Et vous ? » C’est finalement depuis le sofa de son appartement parisien qu’Anne Méaux regarde la prestation télévisée de François Fillon, jeudi 30 janvier.

Son portable est à portée de main. Elle répond dans l’instant au SMS que l’on vient de lui envoyer. L’ex-candidat de la droite à la dernière présidentielle vient de déclarer : « J’ai été traité d’une manière injuste. La procédure qui a été menée contre moi était entièrement à charge. Jamais on a vu un juge nommé un jour, et quatre jours après me convoquer pour une mise en examen. »

C’est elle qui a conseillé à François Fillon de venir dire « sa vérité » sur l’affaire des emplois fictifs, à moins d’un mois du procès. Elle a poussé pour qu’il le fasse dans l’émission de France 2 « Vous avez la parole », présentée par Léa Salamé et Thomas Sotto. Elle l’a entraîné. Elle a tout verrouillé et donné ses consignes. Impossible de croiser François Fillon dans sa loge avant l’émission. Même l’accès au plateau de France 2 nous a été refusé. « Pour ça, il faut demander la permission à Anne Méaux », nous a glissé la chargée de communication de la chaîne publique.

Lire la suite de l’article – Le Monde / M le Mag – 7 février 2020